En continuant la navigation sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies. Pour plus d'informations, veuillez lire notre politique d'utilisation des cookies.

Construire une terrasse | Maisons Tradilignes

17 juillet 2021

Quelle terrasse
pour votre maison neuve ?

 

 

Un terrain idéalement situé, votre maison sur-mesure… De merveilleuses perspectives s’ouvrent à vous avec la construction de votre future maison, sans oublier votre future terrasse ! Lieu de convivialité, de partage, de retrouvailles, elle représente l’un des aménagements prioritaires de votre nouveau cocon.

Maisons Tradilignes, constructeur de maisons en Loire-Atlantique et Vendée , vous conseille pour l’implantation et la construction et de votre terrasse.

 

 Quand construire la terrasse de votre maison ?

 

Prévoir votre future terrasse dès la conception des plans de votre maison vous donnera une vision globale de votre projet. Bien que vous puissiez tout à fait entreprendre les travaux de votre terrasse après livraison de votre maison, nous vous recommandons d’en parler en amont avec votre constructeur. De cette façon, vous pourrez parfaitement articuler intérieur et extérieur pour créer une harmonie d’ensemble.

 

Comment intégrer votre terrasse à votre maison neuve ?

 

Véritable pièce supplémentaire de la maison, la terrasse demande anticipation et réflexion avant d’être construite. Voici quelques questions à prendre en compte :

-          L’orientation (idéalement au sud ou à l’ouest), quitte à installer une pergola pour apporter un ombrage agréable ;

-          L’emplacement, le plus souvent attenant à la maison, en continuité de la pièce de vie et/ou de la cuisine ;

-          La circulation, idéalement aisée et fluide. Votre terrasse doit donc idéalement s’intégrer de manière naturelle avec votre maison. Une baie vitrée ou une porte-fenêtre peut venir matérialiser le passage entre intérieur et extérieur ;

-          La surface de votre terrasse va dépendre de l’espace disponible sur votre terrain, et de votre utilisation : 5 à 10 m2 pour installer une table et 4 chaises, 10 à 15 m2 pour créer un véritable espace de vie, et plus de 20 m2 pour organiser différents espaces (repas et détente par exemple) ou simplement accueillir un jacuzzi ou une piscine. Quoi qu’il en soit, prévoyez une largeur de 2,50 mètres minimum pouvoir circuler confortablement.

 

Ces quelques éléments influenceront déjà peut-être les plans de votre future maison, raison de plus pour y penser bien en amont de votre projet !

 

Quel matériau et revêtement de sol choisir ?

 

Deux types de pose sont possibles pour édifier une terrasse :

-          Construction en dur, avec une dalle béton, solution à privilégier dès la construction de votre future maison afin qu’elle ne bouge pas dans le temps ;

-          Pose sur plots à même le sol. Avantage : la hauteur des plots est finement réglable, permettant ainsi de combler une légère inclinaison du terrain. Cette technique nécessite cependant d’attendre quelques mois pour que la terre se tasse et assurer ainsi la stabilité du sol (et donc de votre future terrasse !).

 

Côté esthétique, la terrasse peut être laissée en béton brut, ou recouverte d’un revêtement de sol :

-          Le bois naturel, brut ou teinté, apportera une ambiance chaleureuse et conviviale. Il nécessite cependant un entretien régulier pour conserver son apparence originale et ses qualités ;

-          Le bois composite, mélange de résine plastique et de bois, allie l’esthétique du bois à la praticité du PVC en termes d’entretien, compromis idéal ;

-          La pierre naturelle (calcaire, ardoise, marbre, granit…), en dalles de calcaire rectangulaires ou carrées, offrira une touche résolument authentique qui embellira à ravir les maisons traditionnelles ;

-          La pierre reconstituée à partir de ciment peut prendre l’allure du marbre, du granit, de la terre cuite ou même du bois, avec un coût moindre et une pose facilitée ;

-          Le carrelage en grès cérame, dalles avec effet bois, béton ou pierre, est réputé pour sa durabilité et sa résistance ;

-          Le gravier offre l’avantage de s’adapter à tous les sols, et la pose de stabilisateurs permet d’assurer leur maintien. Des jeux de couleurs permettent de créer des dessins et décors sophistiqués ;

-          Le béton, lissé, sablé (antidérapant) ou imprimé,se pose directement sur la chape et apporte du style à votre terrasse tout en assurant sa longévité ;

-          Le gazon synthétique apportera une belle touche végétale ;

-          Un mariage de revêtements peut offrir un rendu plus original, idéal pour les maisons contemporaines et modernes.

 

En concertation avec votre constructeur, l’aspect esthétique, l’entretien et le prix de ces revêtements vous aideront à déterminer votre choix.

 

Faut-il déclarer la construction de votre terrasse ?

 

Selon la surélévation et les dimensions de votre future terrasse, des formalités administratives peuvent être demandées :

-          Une terrasse de plain-pied, non surélevée, est dispensée de toute démarche ;

-          Une terrasse surélevée (au-dessus de 60 cm) de plus de 5 m2 est soumise à une déclaration préalable de travaux, ou un permis de construire au-delà de 20 m2 d’emprise au sol (40 m2 en zone urbaine).

 

Attention toutefois : si votre maison fait partie d’une copropriété, vous devrez demander l’autorisation du syndic, quelle que soit la surface de votre future terrasse.

 

Et dans tous les cas, rapprochez-vous de votre Mairie et vérifiez le plan local d’urbanisme (PLU) de votre commune pour vous assurer de la conformité de votre projet.

 

Quoi qu’il en soit, si vous envisagez de construire votre terrasse en même temps que votre maison, votre constructeur s’occupe de toutes ces démarches !

 

 

Pour aller plus loin : la toiture terrasse peut s’avérer être une option intéressante pour maximiser les espaces extérieurs tout en profitant de mètres carrés supplémentaires sous le toit !