En continuant la navigation sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies. Pour plus d'informations, veuillez lire notre politique d'utilisation des cookies.

Quelle ventilation choisir pour votre maison RE 2020 ? | Tradilignes

19 décembre 2020

Quel système de ventilation
pour votre maison neuve ?

 

Enjeu majeur de santé publique, la qualité de l’air intérieur deviendra bientôt un critère essentiel avec la Réglementation Environnementale 2020 (RE 2020), prévue pour l’été 2021.

Justement, la ventilation se présente comme une solution optimale pour offrir un air sain tout en participant activement aux performances énergétiques de la maison. Un poste à ne pas négliger donc ! Maisons Tradilignes, votre constructeur de maisons individuelles, vous aide à faire votre choix parmi les différents systèmes de ventilation existants.

 

Pourquoi ventiler sa maison ?

 

Nous respirons en moyenne 25 kg d’air chaque jour ! Comme nous passons plus de 80% de notre temps dans des lieux clos (logement, bureaux, commerces, etc.), la qualité de notre air est primordiale pour assurer notre santé et notre confort.

 

La ventilation va justement assainir l’air de différentes façons :

-          Apporter de l’oxygène. En effet, lorsque nous respirons, nous rejetons du gaz carbonique et diminuons l’oxygène disponible. Le système de ventilation va puiser l’air extérieur, chargé d’oxygène, et renouveler l’air intérieur ;

-          Réguler l’humidité, notamment dans les pièces d’eau (cuisine, salle de bain, WC, buanderie) pour éviter la condensation et la formation de moisissures ;

-          Évacuer les substances nocives (microbes, virus) et les polluants comme les composés organiques volatils (COV) émis par les produits chimiques utilisés dans la fabrication des meubles et des peintures, ainsi que par les produits d’entretien.

 

Une obligation légale pour les maisons neuves

 

L’arrêté du 24 mars 1982 instaure la ventilation obligatoire pour tous les logements neufs, individuels et collectifs.

 

Les différentes règlementations thermiques, visant à améliorer les performances énergétiques des bâtiments, prennent bien en compte la ventilation. La qualité de l’air intérieur devient même un critère essentiel de la Réglementation Environnementale 2020 (RE 2020 qui sera mise en application dès l’été 2021.

 

Avec la RE 2020, les constructions neuves devront produire plus d’énergie qu’elles n’en consomment. Pour parvenir à cet objectif, la règlementation impose une conception optimale, le recours aux énergies renouvelables, une isolation très performante et la mise en place d’un système de ventilation efficace.

 

Les différents types de VMC

 

La VMC, acronyme de Ventilation Mécanique Contrôlée, est composée d’entrées d’air frais dans les pièces de vie et de bouches d’extractions raccordées à des gaines d’évacuation dans les pièces humides. Les conduits rejoignent un ventilateur généralement situé dans les combles. Ce système permet ainsi le renouvellement de l’air intérieur.

 

La VMC simple flux

 

La VMC simple flux aspire l’air humide et pollué pour l’expulser à l’extérieur et assure une ventilation correcte dans la maison.

Deux technologies existent.

 

Avecla VMC autoréglable, le débit d’air est maintenu sans tenir compte de la température intérieure ou extérieure ni du taux d’humidité.

 

Avec la VMC hygroréglable, la circulation de l’air varie en fonction de l’humidité ambiante. Concrètement, des capteurs d’humidité placés au niveau des bouches d’extraction d’air permettent d’ajuster le débit d’air entrant et sortant :

-          Avec une VMC Hygro A, seules les bouches d’extraction sont hygroréglables ;

-          Avec une VMC Hygro B, les bouches d’extraction et les entrées d’air sont hygroréglables, pour un contrôle de l’humidité plus précis et donc une meilleure qualité de ventilation.

 

Les VMC simple flux équipent actuellement la majorité des maisons neuves RT 2012, mais ne répondront plus aux exigences de la RE 2020 à partir de l’été 2021.


La VMC double flux


La VMC double flux dispose d’un échangeur thermique permettant de récupérer la chaleur ou la fraîcheur présente dans l’air extrait et de l’utiliser pour réchauffer ou rafraîchir l’air neuf arrivant de l’extérieur. Ce système, généralement hygroréglable, participe ainsi au maintien du confort de la maison tout en réduisant sensiblement la facture de chauffage. Il est d’ailleurs compatible avec la RE 2020.

 

La VMC double flux peut être couplée à des systèmes alternatifs pour optimiser son efficacité :

-          Associée à un puits canadien ou à un puits provençal, l’air neuf va circuler dans un circuit enterré à au moins 2 mètres de profondeur avant de pénétrer dans la maison pour venir la réchauffer en hiver et la rafraîchir en été ;

-          La VMC double flux thermodynamique combine VMC double flux et pompe à chaleur géothermique. Elle restitue les calories récupérées dans le sol pour chauffer la maison. Réversible, elle peut aussi rafraîchir le logement en été.

 

Enfin, il est possible d’installer un chauffe-eau thermodynamique sur VMC pour chauffer l'eau sanitaire à partir des calories de l'air extrait, tout en renouvelant l’air ambiant.

 

 

En résumé, privilégiez une VMC double flux hygroréglable, si possible couplée à un chauffe-eau thermodynamique géothermique pour produire de façon naturelle et renouvelable : air sain, eau chaude sanitaire et chauffage. Une solution idéale pour votre maison RE 2020, ou mieux, pour la « BÂTI ACTIV » de Maisons Tradilignes