En continuant la navigation sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies. Pour plus d'informations, veuillez lire notre politique d'utilisation des cookies.

La maison à énergie positive avec la RE 2020 | Maisons Tradilignes

17 septembre 2020

La norme RE 2020 pour des maisons BEPOS

 

Les maisons basse consommation ou BBC apportent un réel confort de vie, offrent de belles économies d’énergie et limitent l’empreinte carbone. Une véritable innovation dans le bâtiment, qui tend à aller encore plus loin : la maison à énergie positive ou BEPOS deviendra la norme dans la construction de maisons individuelles à partir de l’été 2021.

 

La construction de maisons individuelles face aux enjeux du développement durable

 

La France, engagée dans un objectif de neutralité carbone d’ici 2050 (loi Energie Climat), vise l’amélioration énergétique des bâtiments : le secteur représente en effet 44% de la consommation d’énergie et 25% des émissions de gaz à effet de serre au niveau national.

 

Pour lutter contre le changement climatique, les règlementations thermiques (RT) régissent les standards de la construction depuis 1974. Actuellement, la RT 2012 s’applique à tout projet de maison neuve dans une logique de basse consommation.

 

La RE 2020 en vigueur à partir de l’été 2021

 

La nouvelle réglementation environnementale des bâtiments neufs (la RE 2020) est prévue par la loi ELAN pour l’évolution du logement, de l’aménagement et du numérique.

 

La publication des textes réglementaires est prévue fin 2020, au plus tard début 2021 pour une entrée en vigueur de la nouvelle réglementation à l’été 2021.

 

Avec la RE 2020, il ne s’agira pas seulement de construire des maisons basse consommation : ces dernières devront être à « énergie positive », capables de fournir plus d’énergie qu’elles n’en consommeront.

 

 Quelle maison pour demain ?

 

La maison de demain sera non seulement capable de produire l’énergie (chaleur, électricité) dont elle a besoin, mais aussi et de réinjecter le surplus dans le réseau public. On parle alors de bâtiment à énergie positive (BEPOS).

 

Pour parvenir à la maison BEPOS, la RE 2020 impose 3 objectifs :

  • Diminuer l’impact carbone des bâtiments neufs en prenant en compte l’ensemble des émissions du bâtiment sur son cycle de vie, dès la construction ;
  • Poursuivre l’amélioration de la performance énergétique et la baisse des consommations des nouvelles constructions ;
  • Garantir un confort d’été, c’est-à-dire la fraîcheur des logements pendant les épisodes caniculaires, amenés à devenir plus fréquents avec le changement climatique.

 

Exemples d’application d’une maison à énergie positive

 

La RE 2020 fixe ces 3 objectifs tout en laissant la liberté de conception aux constructeurs.

 

Quoi qu’il en soit, pour diminuer l’impact des habitats neufs sur le climat, la nouvelle règlementation environnementale encouragera :

  • d’une part, l’utilisation de matériaux et d’équipements émettant peu de gaz à effet de serre (murs en bloc béton en pierre ponce et isolants biosourcés par exemple),
  • d’autre part, le recours aux énergies décarbonés (capteurs solaires thermiques pour l’eau chaude, poêle ou chaudière à bois, panneaux photovoltaïques, réseaux de chaleur alimentés par des énergies renouvelables…)

 

Par rapport aux constructions actuelles, les futures maisons individuelles seront aussi davantage équipées en moyens de production énergétique, avec par exemple :

  • une captation efficace de l’énergie solaire de façon passive,
  • un système de ventilation avec récupération de chaleur,
  • la mise à profit des et fenêtres dans l’accumulation et la restitution de la chaleur ou dans la production d’énergie (fenêtres solaires, vitrages chauffants),
  • la récupération des eaux pluviales.

 

Orientation et configuration optimales, isolation parfaite, matériaux biosourcés, recours aux énergies renouvelables, conservation de la chaleur… La maison individuelle de demain sera économique (surcoût à la construction compensé par les économies réalisées au quotidien) et écologique !

 

Pour aller plus loin : découvrez la «BÂTI ACTIV», la maison Tradilignes Zéro dépense énergétique qui dépasse même la RE 2020 en termes de santé publique !