En continuant la navigation sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies. Pour plus d'informations, veuillez lire notre politique d'utilisation des cookies.

Faire construire sa maison en bord de mer | Tradilignes

20 mars 2021

Construire sa maison en bord de mer

 

Un panorama exceptionnel, l’air marin vivifiant, la musique hypnotisante des vagues… Faire construire en bord de mer a tout pour plaire. Néanmoins, pour préserver la beauté du littoral tout en assurant la longévité de votre maison, il convient de prendre quelques précautions. Maisons Tradilignes, constructeur historique de maisons en Loire-Atlantique et en Vendée, vous explique la marche à suivre pour vous permettre de concrétiser votre projet immobilier sur la côte Atlantique.

 

Les règles de constructibilité en bord de mer

 

La construction d’une maison sur le littoral est soumise à différentes règles d’urbanisme.

 

Le Plan local d’urbanisme (PLU), disponible en mairie, vous informera sur les zones constructibles ainsi que sur les contraintes légales et règlementaires qui s’y appliquent.

 

En complément, la loi relative à l'aménagement, la protection et la mise en valeur du littoral du 3 janvier 1986, dite loi littoral, encadre les constructions dans plus de 1 200 communes côtières françaises :

-          De nombreux espaces naturels sont interdits à la construction. Considérés comme « espaces remarquables et caractéristiques du littoral », ils contribuent à l’équilibre écologique et à la préservation de la faune et de la flore ;

-          Toute nouvelle construction doit être implantée dans la continuité des agglomérations et villages existants. Autrement dit, construire une maison isolée est interdit ;

-          « En dehors des espaces urbanisés, les constructions sont interdites sur une bande littorale de cent mètres à compter de la limite haute du rivage » (limite en marée haute).

 

La loi Évolution du logement, de l'aménagement et du numérique (loi ELAN) apporte une nouveauté : elle autorise le comblement des « dents creuses », parcelles non construites entre deux bâtiments, à des fins d’habitations. La bande des 100 mètres et la nécessité de construire en zone urbanisée prévalent.

 

Ces différentes règlementations, a priori contraignantes, visent à protéger et à pérenniser votre maison tout en respectant la biodiversité.

 

Protéger votre maison face aux aléas du climat littoral

 

Anticiper les risques naturels

 

Après avoir trouvé un terrain constructible en bord de mer, encore reste-t-il à prendre quelques précautions. En effet, pour assurer la solidité et la pérennité de votre future maison, il est recommandé de :

-          Vous renseigner sur le plan de prévention des risques naturels et le plan de prévention du risque inondation. Une maison située en bord de mer peut en effet être exposée aux risques de crues, de marées et donc d’inondation. Dans le cadre d’une construction à flanc de falaise, ce sont les risques d’éboulement, de coulée de boue ou de glissement de terrain qui doivent être considérés ;

-          Réaliser une étude de sol . En fonction de la qualité du terrain et de la présence ou non de nappes phréatiques, des fondations spécifiques peuvent être nécessaires.

 

Votre constructeur Maisons Tradilignes, installé en Loire-Atlantique et Vendée depuis 1977, connaît très bien les contraintes locales et des risques inhérents au littoral. Votre conseiller est alors parfaitement en mesure de vous accompagner dans votre recherche de terrain et de vous proposer des plans de maisons adaptés au contexte littoral et local (choix et hauteur des fondations, type de toiture, orientation, matériaux, style architectural…).

 

Choisir des matériaux résistants

 

Vents violents, humidité, sel marin, soleil… Le bord de mer est soumis à des conditions météorologiques rudes et érosives. Votre constructeur prendra en compte ce contexte particulier pour vous conseiller les matériaux adéquats.

 

Robustes face aux aléas climatiques mais aussi économiques, le parpaing ou encore le béton restent les matériaux de construction incontournables pour l’édification d’une maison.

La brique offre une alternative intéressante : solide et résistance, elle régule naturellement l’humidité.

Le bois s’adapte esthétiquement très bien aux paysages côtiers. Cependant, sensible à la corrosion, il devra être entretenu et traité annuellement.

 

Concernant les revêtements extérieurs : la peinture pliolite est parfaitement adaptée. Elle résiste à l’humidité, à l’air marin et aux changements climatiques.

 

Côté menuiseries, le PVC est très résistant et ne nécessite que peu d’entretien. Autre option : l’aluminium. Élégant et résistant, il imite très bien le bois (comme tout autre coloris) et se distingue par sa longévité.

L’étanchéité à l’air, à l’eau et au vent (représentée par les lettres AEV) doit faire l’objet de toute votre attention : choisissez des menuiseries A3 E6 Va3 ou plus pour bénéficier de performances optimales (à condition de nettoyer régulièrement les joints toutefois !).

 

Un double voire un triple vitrage vous assurera une bonne isolation thermique et acoustique, d’autant plus appréciable en cas de fortes tempêtes. Aussi, des vitres autonettoyantes installées face au rivage vous faciliteront grandement la vie !

 

Pour habiller votre extérieur enfin, privilégiez là encore des matériaux non oxydables (aluminium, PVC) voire du bois traité.

 

 

Vous l’aurez compris, faire construire une maison sur le littoral nécessite de bien anticiper et de bien préparer votre projet. Renseignez-vous en amont sur les règles et les risques inhérents à votre secteur afin d’orienter votre recherche et d’adapter votre future maison selon les possibilités qui vous sont offertes.

 

Maisons Tradilignes reste bien sûr à vos côtés pour :

-          Vous informer, vous aiguiller et vous épauler dans votre recherche,

-          Construire la maison de vos rêves dans un cadre idyllique !