En continuant la navigation sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies. Pour plus d'informations, veuillez lire notre politique d'utilisation des cookies.

Construction de maison : choisir sa future cuisine | Tradilignes

21 novembre 2020

Comment bien choisir la cuisine
dans sa nouvelle maison ? 

 

Qui dit nouvelle maison dit nouvelle cuisine : une cuisine à votre image, belle et fonctionnelle. Elle se pense et s’étudie au moment de l’élaboration des plans de votre logement. De cette manière, vous pouvez l’imaginer de A à Z : dimensions, implantation, personnalisation…

 

Les règles d’une cuisine réussie

 

Implantation des zones de travail, espace et sens de circulation, situation de la cuisine dans la maison… Découvrez plusieurs astuces d’aménagement pour créer une cuisine pratique et fonctionnelle.

 

Déterminer le triangle d’activité de votre cuisine

 

Le triangle d’activité fait référence aux 3 zones stratégiques de toute cuisine : l’évier, la plaque de cuisson et le réfrigérateur. L’activité et les déplacements en cuisine s’articulent autour de ces postes clés. Pour faciliter votre quotidien, le triangle devrait être autant que possible équilatéral, et la distance entre chaque point ne devrait pas dépasser deux pas.

 

Prévoir la hauteur idéale des éléments de cuisine

 

La hauteur du plan de travail devrait idéalement varier entre 85 et 95 cm pour pouvoir accueillir les meubles et équipements électroménagers, convenir à tous les membres de la famille et rester adaptée à vos successeurs en cas de location ou de revente.

 

A noter que la disposition des éventuels meubles hauts dépendra également de la hauteur de votre plan de travail, sachant que la dernière étagère accessible devrait se situer à environ 220 cm.

La hotte aspirante devrait quant à elle être installée à 60 - 70 cm des plaques de cuisson.

 

Le four enfin devrait être placé à hauteur des yeux.

 

Simplifier les déplacements dans la pièce

 

Prévoyez minimum 60 cm de profondeur de plan de travail pour accueillir le gros électroménager, voire 65 cm selon la superficie de votre cuisine.

 

Un minimum de 70 cm d’espace libre devant vos meubles est recommandé pour circuler seul, 90 cm pour plus de confort et de praticité, 120 cm si vous êtes plusieurs.

 

Imaginez également le cheminement du propre au sale dans votre future cuisine, depuis votre espace repas : plan de travail – poubelle – évier – lave-vaisselle – placards de rangement de la vaisselle devraient être situés dans un même espace pour une circulation facilitée.

 

Visualiser l’aménagement d’ensemble

 

Pour plus de praticité, la cuisine idéale est attenante sinon proche du cellier ou du garage. Vous pourrez y stocker votre réserve alimentaire, votre petit électroménager, et circuler simplement d’une pièce à l’autre sans venir encombrer votre cuisine. Pensez à bien articuler ces pièces ensemble.

 

La place de la cuisine dans votre future maison

 

La conception de la cuisine s’étudie en amont, au moment de l’élaboration des plans de votre future maison.

 

Dans le cadre d’une maison choisie sur catalogue, l’implantation de votre cuisine découlera de l’agencement de la pièce. Si vous faites construire votre maison sur-mesure avec Tradilignes, vous pouvez imaginer la cuisine de vos rêves :

-          Sa superficie

-          Sa configuration : ouverte ou fermée

-          Son exposition

 

La superficie

 

La taille de votre cuisine va dépendre de la composition de votre famille, de vos habitudes (cuisinez-vous ?), du temps que vous y passerez, et de vos envies : voudrez-vous prendre les repas dans la cuisine ou dans une pièce à part ?

 

La question du budget se pose logiquement : plus votre cuisine sera grande, plus le prix de construction, et le prix du mobilier de cuisine sera important.

 

La configuration : cuisine ouverte ou fermée ?

 

Voulez-vous une cuisine ouverte, intégrée à la pièce à vivre, qui apportera lumière, espace et convivialité au quotidien ?

Dans ce cas, l’aménagement de la cuisine dépendra de la forme du salon.

 

La cuisine fermée, dans l’esprit traditionnel, offre une ambiance intimiste pour vos repas en famille et vos moments de complicité autour des fourneaux. Les désagréments du bruit et des odeurs ne viennent par ailleurs pas empiéter dans le séjour.

Fermée, son implantation sera dictée par la forme et les dimensions de la pièce.

 

La cuisine semi-ouverte offre le bon compromis entre intimité et perspective. Une verrière, une demi-cloison, des panneaux coulissants, un passe-plat créé dans la cloison offrent des opportunités d’aménagement originales.

 

L’exposition

 

Si vous comptez passer du temps et prendre vos repas dans votre cuisine, il est important qu’elle soit naturellement lumineuse. Une orientation au sud ou sud-est est alors préférable, d’autant plus si vous optez pour une cuisine fermée !

 

Une baie vitrée, une porte fenêtre ou une fenêtre viendra apporter l’éclairage naturel nécessaire pour créer une cuisine chaleureuse où il fait beau se retrouver. Elle peut être située au-dessus de l’évier ou du plan de travail, ou au niveau du coin repas.

 

La conception de votre cuisine

 

L’implantation de votre future cuisine devra être pensée en fonction de ses dimensions et de vos habitudes de vie.

Il existe 3 types d’aménagements principaux : en I, en L ou en U

 

La configuration en I

 

La cuisine linéaire est la disposition la plus simple : elle s’adapte aux petites cuisines, aux cuisines en longueurs et aux cuisines ouvertes. Dans ce dernier cas, un îlot, un bar ou une table à manger pourra venir marquer astucieusement la séparation des espaces tout en offrant un espace de travail supplémentaire.

 

La configuration en L

 

La cuisine en L convient particulièrement aux grandes cuisines, ouvertes ou fermées, carrées ou rectangulaires. Cette configuration permet de créer facilement un triangle de travail pour une cuisine facile à vivre et confortable. Un îlot central ou une table peut venir aisément combler l’espace central.

 

La configuration en U

 

Réservée également aux cuisines moyennes à grandes, ouvertes ou fermées, la configuration en U offre un aménagement ergonomique et optimal : rangements omniprésents, plans de travail sur trois côtés, circulation facilitée… Un îlot peut là encore être ajouté.

 

L’accompagnement personnalisé pour une cuisine sur-mesure

 

A ce stade, vous pouvez déjà commencer à entrevoir quelques idées, mais il reste encore compliqué de se projeter. Votre constructeur est bien sûr là pour vous aider.

 

Votre constructeur

 

Selon vos besoins et envies, votre constructeur pourra vous présenter des plans de cuisine : ouvertes ou fermées, de superficies variables et de configurations différentes. Ces plans vous aideront à mieux vous projeter.

 

Vous pouvez également vous inspirer de maisons témoins.

 

Le cuisiniste

 

A partir du plan de votre future maison que vous aura fourni votre constructeur, vous pourrez rencontrer différents cuisinistes. L’occasion de faire le point sur vos habitudes et vos envies, mais aussi votre budget ; des informations cruciales pour vous présenter des modèles adaptés et concevoir in fine votre cuisine idéale.

 

De nombreux cuisinistes vous proposent d’ailleurs des configurateurs 3D pour vous permettre de tester différentes configurations, mais aussi styles et couleurs, de sorte à affiner vos critères.

 

Implantation de cuisine, nombre de meubles, plan de travail, électroménager… Tout est pris en compte. Une fois les plans validés, le cuisiniste vous fournira un plan technique, indiquant l’emplacement exact des arrivées et évacuations d’eau, des prises électriques, des points lumineux, de l’emplacement des meubles…

 

Montage et assemblage des meubles, mise en place de l’électroménager, plomberie, électricité, peinture… Votre constructeur s’occupe de tout, vous n’aurez plus qu’à profiter de votre cuisine dès réception de votre maison.

 

La cuisine à créer seul

 

Pour des questions de budget, de praticité ou de savoir-faire, vous pouvez tout à fait vous occuper vous-même de votre future cuisine. Dans ce cas, votre constructeur vous proposera simplement de prévoir l’emplacement de l’arrivée d’eau, de l’évacuation, des prises électriques et des points lumineux. Il est donc recommandé d’avoir une idée précise de votre future cuisine au plus tard pour la réunion de mise au point technique.

 

Différentes solutions s’offrent ensuite à vous :

-          La cuisine en kit, qu’il vous incombera de transporter, assembler, monter, relier à la plomberie ;

-          La cuisine prête à poser : vous emportez les éléments déjà assemblés pour gagner un temps précieux.

 

Style et finitions

 

Feuilletez les magazines, déplacez-vous en magasin pour vous inspirer et vous projeter.

Des logiciels 3D, gratuits ou payants selon le degré de finitions possible, sont aussi accessibles sur Internet.

 

A savoir que les caissons sont fabriqués à partir d’un modèle standard : il s'agit de bois aggloméré de 18mm d'épaisseur.

Libre à vous ensuite de choisir l’habillage des façades :

-          Style : classique, rétro, indus, zen et nature, cosy, moderne…

-          Matériau : mélamine, stratifié, laque, inox, bois de placage ou bois massif...

-          Couleur : toutes les couleurs sont désormais possibles. Les couleurs sobres resteront actuelles au fil des années, les couleurs claires apporteront luminosité, et les couleurs foncées viendront rehausser le caractère de la pièce… Là encore, tout dépend de vos goûts, de l’harmonisation souhaitée dans la décoration de votre maison…

 

Il vous restera enfin à choisir votre plan de travail, votre crédence, l’évier, et l’électroménager, encastré pour un rendu plus harmonieux, ou non encastré pour plus de praticité… Ce sont vos goûts qui dicteront alors vos choix, tout en pouvant vous appuyer sur votre constructeur de maison ou un professionnel de la cuisine.